BOGOTA

La dernière étape de notre séjour en Colombie est la capitale que nous n’avons pas du tout visité lors de notre arrivée en Colombie. Nous avons prévu 2 jours pour visiter la ville et surtout se laisser une marge si notre avion depuis Providencia avait du retard. Nous avions réservé notre hôtel sur booking.com afin de profiter d’un endroit coocooning à la fin de notre séjour. Les 2 nuits nous ont coûté 93€ hors petits-déjeuners. Pour rejoindre l’hôtel depuis l’aéroport, nous avons emprunté un taxi pour un tarif de 30 000 COP (8€). La chambre à l’hôtel est très bien pour le prix ainsi que le service fournit par l’hôtel. L’établissement dispose d’un spa et d’une piscine. Le petit déjeuner de l’hôtel est en revanche à améliorer. Le prix est 22 500 COP (6,2€) par personne.

Après une bonne nuit dans notre lit King-Size, nous allons découvrir la capitale colombienne. Bogota est une ville immense (1 775 km2) par rapport à Paris (105 km2). C’est aussi la 3ème plus haute capitale du monde.  Nous avons passé nos 2 jours à visiter le quartier historique de la Candelaria. Notre première matinée fut consacré au musée de l’Or. L’entrée est de 4 000 COP (1€) par personne. L’endroit vaut vraiment le détour. Il y a possibilité de prendre un audio-guide ou un guide privée si vous voulez tout savoir sur ce lieu. Nous avons réalisé la visité par nous-même. Les sculptures, les costumes et les bijoux sont incroyables à voir et c’est très intéressant de comprendre les procédés de fabrication pour obtenir ces objets de valeur.

Nous en avons ensuite profité pour nous promener dans le quartier coloniale afin de découvrir les bâtiments, les églises et les places. L’architecture est très jolie alors n’hésitez pas en vous perdre dans les rues pour découvrir de beaux bâtiments. Nous en avons aussi profiter pour faire le musée des armées. Il était gratuit quand nous y sommes allées. Cela prend environ 1 heure mais retrace les différentes époques militaires qu’à connu la Colombie et montre ainsi l’évolution des armes, des uniformes, des moyens de transports de combat. Le seul bémol est que l’ensemble des commentaires ne sont pas traduits en anglais. Les moments les plus importants de l’histoire sont inscrits dans les deux langues. Nous avons vraiment trouvé cette visite intéressante et permet d’en apprendre d’avantages sur les différentes guerres qu’à pu connaître le pays. 

Nous avons ensuite déjeuner à La Antigua Santa Fe. Nous voulions aller au restaurant nommé Prudencia juste à côté mais il faut absolument réserver. La cuisine est plus que correct vu les prix pratiqués. Les portions sont copieuses donc un plat suffit. Le seul bémol est que le service est assez long et il comprenne très peu l’anglais mais c’est l’occasion d’améliorer son espagnol. 🙂 Après s’être bien remplis la panse, nous retournons en direction du musée de l’or pour nous rendre au Centre Colombien Artisanal et commencer la collecte de souvenirs pour toute la famille. Vous trouverez tous les souvenirs typique de la Colombie dans cet endroit. N’oubliez pas de négocier même si ils sont très dures en affaires. Les objets ne paraissent pas si artisanal contrairement au nom du lieu. Si comme nous, c’est votre dernier moment pour trouver les derniers cadeaux, vous pourrez en tout cas trouvez tout ce dont vous avez besoin (magnets, tapis, écharpes, chapeaux, tasses…). 

Il y aussi de nombreux bijoutiers pour rapporter des émeraudes. N’oubliez de vérifier la qualité et surtout d’avoir un certificat d’authenticité. Pour se décontracter après cette matinée culturel et ce début d’après-midi shopping, nous nous sommes prévu un petit extra : 1h30 de massage à l’hôtel. La salle du spa est très confortable et propre et le massage est divin. Le prix est de 300 000 COP (82€) pour deux. En tout cas, nous avons vraiment apprécié le moment et le personnel est très attentif. Il est ensuite possible de profiter du jaccuzzi, hammam et sauna ainsi que de la piscine. L’inconvénient de Bogota est de pouvoir vous déplacer par vous-même dans les rues le soir. Du coup, il faut trouver son restaurant et s’y rendre directement en taxi. 

Après une étude de Trip Advisor pendant 30 minutes, nous décidons de nous rendre au restaurant El Mat Tapas Bar. Les avis sont très bons et les photos donnent envies. Le concept est de prendre différentes assiettes et de les partages avec un mélange des 4 coins du monde. Au final, nous avons été très déçus. Les plats manquaient de saveur ou sinon le produit phare était complément gâché comme sur les Gyozas au foie gras. Les prix sont très élevés vu les quantités et la qualité. Le service manquait d’attention mais ils étaient très gentils. L’addition s’élève tout de même à 194 000 COP (53€). N’hésitez pas à nous dire en commentaires si vous avez découvert de bons restaurants pour dîners. 🙂 

Le deuxième jour, nous décidons de nous rendre au mirador du Monserrate pour profiter de la vue sur la ville. Nous empruntons un taxi depuis l’hôtel pour nous rendre  au téléphérique. Le coût du taxi est de 5€ environ depuis l’hôtel. Nous empruntons le téléphérique pour nous y rendre mais vous pouvez aussi grimper à pied ou prendre le funiculaire le matin au même prix que le téléphérique. Le sentier piéton est gratuit. Si vous avez l’occasion de vous y rendre un dimanche, les prix sont divisés par deux. Le téléphérique met 5 minutes pour vous amener au point de vue. Vous serez à 3 152 mètre d’altitude avec une vue incroyable sur la ville de Bogota.  Vous trouverez en haut de la colline une basilique, lieu de pèlerinage et de méditation.

Sachez que la météo est très capricieuse à Bogota donc essayez de vous y rendre un jour où le soleil est au rendez-vous. C’est ce que nous avez essayez de faire mais une fois en haut le brouillard a fait son apparition. En tout cas, c’est très impressionnant de voir une ville aussi grande. C’est vraiment un immanquable lors de votre séjour à Bogota. L’intérieur de la basilique n’a rien d’exceptionnel et il y a quelques boutiques pour touristes mais la vue vaut vraiment le détour. Il est possible de se restaurer en haut du Monserrate mais nous n’avons pas tenté l’expérience. En tout cas, d’après Trip Advisor, les restaurants sont bien notés.

 

Pour notre dernière après-midi en Colombie, nous nous rendons dans le quartier de Usaquen pour terminer les souvenirs. Nous allons à la Hacienda Santa Barbara. Nous voulions surtout profiter des kiosques à l’extérieur qui proposent de l’artisanat. Finalement, il n’y a avait pas grand chose d’artisanal et nous avons été plutôt déçu. Nous en avons profité pour nous promener dans le quartier où nous avons trouvé de petits magasins pour faire des cadeaux sympathiques. Le quartier ne vaut vraiment pas le détour donc ne perdez pas votre temps en vous y rendant. 🙂 Il en temps pour nous de dire au revoir à la Colombie et nous rendre à l’aéroport pour retourner à Paris. 

 

5/5