Santa Marta et Tayrona

Nous rejoignons Santa Marta en avion depuis Medellín. Nous avons pris les billets 3 jours avant ce qui nous a coûté 193 500 COP par personne avec les bagages. Le trajet dure 1h20. Une fois à l’aéroport, nous rejoignons l’hôtel en taxi pour un tarif de 35 000 COP. Nous séjournons à l’hôtel Adaz dans le centre.

L’hôtel est vraiment sympa. Il y a une piscine sur le toit et l’happy hour pour les cocktails le soir. La nuit est au prix de 108 000 avec le petit déjeuner inclus. Pour notre premier soirée sur la côte des Caraïbes, nous décidons d’aller au restaurant Ouzo qui est tenu par un ancien chef étoilé. La cuisine est vraiment délicieuse. N’hésitez pas à y faire un tour. Le tarif pour 2 entrées, 2 plats et 2 boissons est de 128 000 mais c’est vraiment un régal.

Nous remettons le réveil de bonne heure pour aller visiter le parc de Tayrona. Première étape, il faut rejoindre le marché pour prendre le bus. Le prix est de 7 000 COP par personne. Il y a 45 minutes de trajet jusqu’à la deuxième entrée. L’entrée du parc est de 47 000 COP par personne. Nous trouvons cela extrêmement cher. Une fois dans le parc, il faut payer le mini-bus pour rejoindre le début des balades. Le prix est de 3 000 COP par personne.

Nous prenons le chemin en direction de la plage d’Al Reciffe. La balade est aménagée tout le long. Nous trouvons que ça gâche le paysage. Nous arrivons ensuite le long des plages mais elles ne sont pas accessibles vu que la baignade est interdite. Nous trouvons cela dommage. Nous sommes aussi très déçus des paysages que nous voyons par rapport à ce qu’on a pu lire sur ce parc. Il faut compter 1h30 de marche pour rejoindre ce premier point.

La balade continue à travers la jungle. Nous serons chanceux et avons l’occasion d’observer des petits singes. Ça sera notre moment préféré de la journée. Nous arrivons ensuite à la Piscina. Notre déception est encore présente. La plage est pleine de monde et l’eau n’est pas du tout turquoise. Il y a tellement de courant qu’il est impossible de faire du Snorkelling sans palmes.

Après une pause de 30 minutes et une bonne baignade, nous décidons d’aller à la plage suivant qui est moins jolie mais peut être qu’on sera plus tranquille. Malheureusement, c’est un échec. Il y a autant de monde qu’à l’autre. Nous déjeunons au restaurant de la plage. Il faut faire la queue pour avoir une table. La cuisine n’est pas sensationnel et c’est très économique. Nous en avons pour 64 000 pour 2 plats et un jus.

Nous repartons pour faire la fin de boucle. On nous dit qu’il fallait 3 heures de marche pour rejoindre la deuxième entrée au point d’informations. Finalement, on nous dit qu’il faut 5h30 et qu’il est trop tard pour y aller (14h). Du coup, si je peux vous donner un conseil, rentrez par la première entrée mais demandez au chauffeur de vous arrêtez sinon il ne marque pas l’arrêt. Et n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de cette partie du parc.

Nous n’avons pas voulu dormir dans le parc car les hébergements sont hors de prix. Le seul logement abordable sont les tentes et les hamacs mais ils sont tous alignés les uns à cotés des autres comme des poulets en batterie. Une chose est sure c’est que ça ne fait pas du tout rêver. Si vous souhaitez une chambre privative, il faut compter 300 000 COP. Nous voulions dormir à proximité du parc mais en dehors pour revenir une deuxième journée.

Cependant, l’entrée n’est valide que pour un jour. Du coup, nous devions repayer l’entrée le lendemain. Vu que nous avons pas été enjoués par le parc, les paysages et surtout le prix nous décidons d’écourter notre séjour à une seule journée. Pour rentrer, nous avons pris des chevaux juste avant la plage d’Al Reciffe pour emprunter l’autre chemin. La balade pour une heure coûte 20 000 COP. Nous reprenons ensuite le minibus puis le bus pour rejoindre Santa Marta.

Après cette journée décevante, nous allons profiter tranquillement de la piscine de l’hôtel avant d’aller dîner. Nous décidons de dîner au restaurant Lupo qui fait des arepas, des wraps et des paninis. Le repas est vraiment bon est pas trop cher. Nous en avons eu pour 74 000 COP pour une entrée,2 plats et 2 boissons. Le ceviche est super bon.

previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *