Popayán

Nous rejoignons Popayán depuis San Augustin. Il y a de nombreux bus à différentes heures. Nous avons décidé de prendre le bus de 6h30. Le prix est de 40 000 COP par personne. Il y a plein de compagnies de bus. Les trajets se font dans des vans.

Au départ, nous voulions faire ce trajet de nuit mais c’est déconseillé dans les guides et la route est tellement magnifique que je vous conseille vraiment de le faire de jour. La route dure 5 heures et uniquement la moitié du trajet est goudronné. C’est un sportif je vous l’accorde et pour ceux qui ont le mal des transports, oubliez pas vos cachets.

On a la chance d’avoir peu de monde dans le van et un chauffeur adorable qui s’arrêtait pour que nous puissions prendre des photos. Vous trouverez tout ça sans le diaporama à la fin de l’article. Il y a une pause au bout d’une heure 30 pour prendre le petit déjeuner. Nous avons testé des galettes avec du fromage et c’était très bon ! 😊 Allez je vous laisse profiter du paysage !

Après ces 5 heures de bus sportif, nous arrivons enfin à destination. Le taxi pour rejoindre le centre-ville depuis le terminal coûte 4 500 COP. Si comme nous, vous vous baladez une après-midi, vous pouvez laisser vos bagages à la consigne de la gare routière. Le coût est de 3 000 COP par bagage.

Nous arrivons au niveau de la place centrale de cette petite ville blanche. La ville se prête à la balade pour découvrir le centre historique, les églises et les musées. Nous nous sommes aidés de Maps me pour faire notre balade au cœur de la ville.

Nous faisons une pause déjeuner avant de découvrir la ville. Nous trouvons un restaurant nommé . Il y a une formule du jour mais nous nous en sommes rendu compte après avoir commandé. Les portions sont très copieux. Kevin prend du cochon grillé et je prends l’escalope de poulet au champignons. La cuisine est bonne et l’addition revient à 52 000 COP pour 2 plats et 2 boissons.

Nous nous sommes rendus à l’ensemble des monuments à voir :

– Iglesia de San Francisco

– Puente d’El Humilladero

– Iglesia la Ermita

– La Catedral.

Nous n’avions pas assez de temps pour monter en haut du Morro de Tulcán donc hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de la vue. Nous avons vraiment apprécié la balade au cœur de cette petite ville. Hésitez pas à faire un arrêt si vous voulez vous dégourdir les jambes entre 2 bus.

PlayPause
previous arrow
next arrow
Slider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *